Annie Ernaux, prix Nobel

____________________________________

ANNIE ERNAUX SUR FRANCE CULTURE_ CLIQUER ICI

_____________________________________

Résumé

Annie Ernaux n’est pas sociologue. Mais depuis toujours son œuvre fascine les sociologues, au point de les influencer. C’est le cas de Rose-Marie Lagrave, Christine Détrez et Isabelle Charpentier, rejointes en cours d’émission par l’écrivaine, récente lauréate du prix Nobel de littérature.

avec :

Rose-Marie Lagrave (Sociologue spécialisée dans les questions de genre, Directrice d’études à l’EHESS), Christine Détrez (sociologue, ENS de Lyon), Isabelle charpentier (professeure de sociologie à l’université d’Amiens).

En savoir plus

Dès le milieu des années 1980, après la parution de La Place, son quatrième livre, le nom d’Annie Ernaux commence à circuler parmi les chercheuses et chercheurs en sociales, parmi les étudiant.e.s aussi, j’en étais. Cette attention ira croissant, de livre en livre. Non qu’Annie Ernaux soit une écrivaine-sociologue, ce serait assurément un contresens mais plus simplement que son travail fascine les sociologues, au point qu’il en influencera beaucoup. C’est de ceci dont il sera question à La Suite dans les Idées trois jours après l’annonce de son prix Nobel de littérature. Il en sera question avec trois sociologues parmi celles qui connaissent le mieux l’œuvre d’Annie Ernaux, et surtout, qui se sont laissées bousculer dans leurs propres recherches par cette œuvre : Isabelle Charpentier, qui la première à commencé, Rose-Marie Lagrave et Christine Détrez. Toutes les trois sont cette semaine les invitées de La Suite dans les Idées. Elles seront rejointes, un peu plus tard, par l’écrivaine elle-même, Annie Ernaux qui devrait nous faire l’honneur et l’amitié d’un coup de téléphone.

France Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 + 26 =