DÉSHONNEUR

Le terme « Déshonneur » n’est évidemment pas du Quotidien d’Oran.

__________________

Journée nationale de l’ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l’honneur 

par Abdelkrim Zerzouri 

De nombreux hauts gradés de l’armée en activité et en retraite, ainsi que les familles de Chouhada du devoir national et les invalides et grands blessés de l’ANP, dans le cadre de la lutte antiterroriste, ont été honorés, lors de la première célébration de la Journée nationale de l’Armée, qui a été décrétée par le président de la République Abdelmadjid Tebboune, le 19 janvier 2022, en vue de se remémorer le processus d’évolution de l’ANP dont l’ALN est la quintessence. 

Ainsi, des attestations d’honneur et de reconnaissance ont été décernées lors de la cérémonie de distinction, supervisée, jeudi dernier, au Cercle national de l’Armée, à Beni Messous (Alger), par le président de la République, au commandant de la Garde république, le général d’armée Ben Ali Ben Ali, aux généraux majors à la retraite Ahmed Djenouhat, Abdelhamid Djouadi, Tayeb Derradji, Zoubir Ghedaidia, Chabane Ghadbane, Brahim Belkerdouh, Zine Al Abidine Hachichi, Mustapha Belaid, Ramdane Djemai, Abdelhamid Metatla et Mahmoud Moula. D’autres hauts gradés, qui n’étaient pas présents lors de la cérémonie pour des « raisons de santé », ont été également honorés, dont l’ancien président Liamine Zeroual, le général de Corps d’armée à la retraite Mohamed Mediene dit Toufik, l’ancien ministre de la Défense nationale Khaled Nezzar, le général major Hocine Benhadid, le général-major Mohamed Betchine, le général Abdelmadjid Cherif et Salim Sadi, membre de l’ALN et ancien commandant de Région militaire. Aussi, aux côtés des éléments des forces spéciales algériennes (commandos) qui ont participé à la lutte antiterroriste et des familles de Chouhada du devoir national, le Président Tebboune a honoré le commandant Hamza Chabane, chef de la section des commandos qui sont intervenus lors de la prise d’otages géante dans le Complexe gazier de Tiguentourine en janvier 2013. Notons que le président du Conseil de la Nation, le président de l’Assemblée populaire nationale, le président de la Cour constitutionnelle, le Premier ministre, ont marqué de leur présence cette cérémonie, ainsi que des Conseillers du président de la République, et des membres du gouvernement, ainsi que du Général d’Armée, Commandant de la Garde républicaine, le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale, des Commandants des Forces armées, du Commandant de la Gendarmerie nationale, des Chefs de Départements, des Directeurs et Chefs de services centraux du MDN et de l’État-Major de l’ANP. 

A cette occasion, le Général d’Armée, Saïd Chanegriha a affirmé, dans une allocution, que l’institution par le président de la République de la date de reconversion de l’Armée de Libération Nationale en Armée Nationale Populaire, le 4 août, Journée Nationale de l’Armée Nationale Populaire est inspirée par les valeurs d’abnégation et de sacrifices pour la Patrie, et aspire à l’enracinement de leurs nobles principes dans les esprits des générations successives du peuple algérien. « Notre mémoire nationale était et restera la lanterne qui éclaire le présent et l’avenir de notre Nation, avec tout ce qu’elle porte en hauts-faits, en gloires et en sacrifices au nom de la liberté, de la dignité et de la souveraineté », a-t-il souligné. En s’adressant au président de la République, le Général d’Armée dira: « Votre décision d’instituer cette Journée, une date nationale des plus illustres, sera gravée dans l’histoire et remémorée par les générations successives, en tant que témoin de reconnaissance et de gratitude pour les efforts colossaux et les grands sacrifices, consentis par les enfants de l’ANP, digne héritière de l’ALN, durant les multiples batailles qu’elle a livrées depuis l’indépendance ». 

_____________________________

Le Matin d’Algérie 4 août 2022

Tebboune honore les généraux Nezzar, Zeroual, Betchine, Mediene,…

Abdelmadjid Tebboune a supervisé, jeudi au Cercle national de l’Armée à Beni Messous (Alger), une cérémonie de distinction à l’occasion de la Journée nationale de l’Armée nationale populaire (ANP). D’anciens puissants généraux ont été honorés.

A cette occasion des distinctions ont été remises à l’ancien chef de l’Etat, Liamine Zeroual, à Khaled Nezzar, ancien ministre de la Défense, Mohamed Mediene, ancien chef du DRS, Mohamed Betchine, ancien patron de la Sécurité militaire ainsi qu’aux généraux Salim Saadi et Benhadid.

Anciens moudjahidine, ces officiers supérieurs n’étaient néanmoins pas présents à la cérémonie pour des raisons de santé, comme rapporté par le média Dz news Tv (voir le lien ci-dessous).

De nombreux officiers et sous-officiers de l’ANP ont également reçu des distinctions.

Des distinctions après les tribunaux

Le général-major Toufik Mediene a été arrêté le 4 mai 2019 et condamné à 15 ans de prison par le tribunal militaire de Blida en septembre de la même année avant d’être acquitté le 2 janvier 2021.

Le général-major Khaled Nezzar a été lui aussi condamné à 20 ans de prison par le tribunal militaire de Blida. Auparavant, le 6 août 2019, le même tribunal a émis des mandats d’arrêt internationaux à l’encontre de Nezzar, de son fils Lotfi et de Farid Benhamdine. Ils étaient accusés de complot et d’atteinte à l’ordre public.

Néanmoins l’ancien ministre de la Défense rentre en Algérie le 11 décembre 2022et vide le mandat d’arrêt lancé contre lui. Les autorités n’avaient fourni aucune explication sur ce retournement de situation.

Ces généraux qui étaient à couteaux tirés en 2019 contre Ahmed Gaïd Salah et son protégé Abdelmadjid Tebboune se retrouvent désormais dans le même camp. Et se réconcilient pendant que des centaines d’activistes du Hirak/Tanekra sont en détention. Peut-être que le bon peuple a-t-il le droit de savoir ou sans doute, comme d’habitude, il vaut mieux laisser le puits avec son couvercle…

L. M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 2 =