L’Algérie de Kamel Daoud- F5

La Case du siècle, sur F5, dimanche 16 février 2020

Voilà un reportage qui ne se la joue pas comme on dit trivialement. Plutôt sympathique. Même Kamel Daoud y est sympathique et cela nous change. Il est souriant, sincère, touchant. Kamel Daoud n’est peut-être pas arrogant, mais sa posture habituelle, visage renfrogné, le suggérait (une posture de mise à distance simplement?). Pas ici. Il est à l’aise chez ses parents, dans la rue, dans Le Titanic (il tient bien les flots), avec ses amis… (on ne le voit pas chez lui) partout il est très souriant. On respire. Le plus important est la justesse de ce qu’il dit. Dommage qu’il ait zappé (ainsi que le journaliste) son premier employeur dans la presse, « Détective » de feu « Moussa » Benaoum. La fin du reportage, un peu classique (niaise?) est aussi sympathique.

CLIQUER ICI POUR VOIR LA VIDEO

CLIQUER ICI POUR VOIR LA VIDÉO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 29 =