Asie centrale, Mai 2022

Lundi 16 mai 2022

Dernier jour à Boukhara. Soleil torride. Peut-être 33°. Nous passons beaucoup de temps dans l’Ark, une citadelle qui est le plus ancien édifice de la ville. On y a habité jusque dans les années 1920 lors des bombardements russes. Aujourd’hui dans certains de ses salles, figurent des musées dont celui que nous visitons, une salle sur l’« Histoire ancienne et médiévale de l’oasis de Boukhara » avec des écrits tel le « Sahih de Boukhari », une autre sur l’histoire de la ville « de la dynastie Chabaïnide aux tsars ». On a vu un énorme fouet du héros Rustam, le cadenas qui verrouillait la porte d’entrée de l’Ark, le trône de l’Émir Saïd Mir-Alim Khan ainsi que ses somptueux costumes… Et une grande photo du Mausolée d’El Boukhari (Mausolée aujourd’hui fermé pour cause de rénovation, nous l’avons constaté il y a quelques jours). Nous nous sommes ensuite rendus à la mosquée du Vendredi « Jome Masjid » en grande partie faite de bois, construite au 17° siècle durant le règne de Suhan Kulikhan On y admire le manuscrit des Mille et une nuits (lithographie de la fin du 19° s), un autre de Alisher Navoiy « Mahbub el kulub ». Dans le café aux rondins en face de l’Ark nous prenons un café américano (très légers les américanos). Le patron nous fait écouter « parmi les plus belles voix d’Ouzbekistan : Yulduz Usnomova dans une chanson de cette année « Xasta bo’lma » – ne sois pas malade –   (regardez la vidéo jointe sur mon site internet). Il fait si chaud que nous avons interrompu la visite pour aller respirer sous la clim de l’hôtel plus de deux heures. Le dernier tour nous l’avons passé autour de la fraiche (19-20h) « Liab-i-Hauz » et ses restaurants, cafés, marchands du bazar… 

_______________________

°

°

CLIQUER ICI POUR ECOUTER LA VIDEO MUSICALE

°

°

______________________

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 3 =